FOIRE AUX QUESTIONS…. C’EST TRES INTERESSANT

est-ce qu'il faut avoir une radiographie avant d'être ajusté ?

Pas nécessairement. Il se peut que votre chiropracteur ait besoin d'une radiographie pour confirmer son diagnostic. Après un examen approfondi, votre chiropracteur vous indiquera s'il est nécessaire de faire une radiographie

Puis je me faire rembourser la consultation ?

TROUVER UNE MUTUELLE ET ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE REMBOURSANT LA CHIROPRAXIE

Plus de 360 compagnies proposent à leurs clients des contrats intégrant la prise en charge totale ou partielle des soins chiropratiques. En fonction des contrats, les remboursements s’étalonnent de 15€ par séance pour deux consultations annuelles à près de 100% des honoraires avec un montant maximal sur l’année.

Le remboursement des soins chiropratiques pour les patients ne s’opèrent qu’en fonction des termes du contrat signé, entre le patient et sa complémentaire santé (mutuelle) concernée. Le chiropracteur n’intervient en rien dans la signature de ces contrats.

Differences entre osteopathe et chiro :

Différence entre chiropratique et ostéopathie

C'est une question qui nous est souvent posée. Il existe plusieurs différences fondamentales entre ces deux types de praticiens. Mais avant d'y répondre, il faut dire que chaque praticien, dans sa profession, développe une approche et un savoir-faire qui lui est propre. Nous pourrions donc trouver un chiropraticien et un ostéopathe dont les approches sont similaires, comme nous pourrions trouver un chiropraticien et un ostéopathe que tout sépare. Il revient donc à chaque individu de trouver le praticien (et non nécessairement l'approche) qui lui convient le mieux.

Cela étant dit, il existe un certain nombre de différences fondamentales :

1. Au niveau de la formation

Au niveau mondial, les chiropraticiens possèdent tous la même formation de base. Tous les chiropraticiens ont donc le même niveau minimal d'éducation..

Il n’existe qu’une seule école de chiropracteurs en France, l’IFEC (Institut Franco-Européen de Chiropratique). Elle dispense 5 500 heures de formation réparties sur 6 ans d’études standardisées à l’échelle internationale. Cette formation standardisée garantit une qualité de prestation égale quel que soit le chiropracteur consulté .Le titre de chiropraticien est protégé dans le monde.

En allant chez le chiropraticien, vous êtes donc assurés d'un niveau minimal standard qui est le même partout dans le monde. Le Niveau de formation est homogène . Son excercice est légalisé depuis 2002 et réglementé depuis 2011 .

La formation en ostéopathie est très variable et heterogène. Il existe 75 écoles d’ostéopathie en France, et une multitude de formations différentes. Les formations peuvent être réalisées à temps plein, à temps partiel, ou à l’université. De plus, il n’y a pas de législation précise qui encadre la formation des ostéopathes : celle-ci peut durer de 3 à 6 ans. En moyenne, on estime que la plupart des bonnes écoles dispensent entre 4 200 et 5 000 heures de formation.. En allant chez un ostéopathe, vous n'êtes pas assurés d'un niveau minimal standard. Il vous faut donc vous renseigner auprès du praticien.Pour toutes manipulations cervicales, l’ostéopathe a besoin d’un certificat délivré par le médecin du patient. En outre, il ne peut pas s’occuper de bébés de moins de 6 mois ni utiliser d’instruments.

P.S. Ces comparaisons ne sont en aucun cas un jugement de valeur quant aux compétences et au savoir-être du praticien que vous consultez.

2. Au niveau de l'approche

Traditionnellement, la chiropratique a mis l'accent sur l'état de santé de la colonne vertébrale et des autres articulations du corps et leur impact sur le système nerveux.

L'ostéopathie a plutôt mis l'accent sur le bon mouvement des tissus du corps et sur leur impact sur la circulation sanguine.

Le chiropraticien met essentiellement l'accent sur le bon fonctionnement du système nerveux au travers de la prise en charge des subluxations vertébrales. Son objectif principal est donc d'améliorer la bonne communication entre le cerveau et le reste du corps.

L'ostéopathe a pour objectif de restaurer le bon mouvement des tissus du corps pour lui permettre de mieux fonctionner.

Et avec la kinésithérapie ?

La kinésithérapie est spécialisée dans la rééducation fonctionnelle et la réadaptation par les massages et autres moyens adéquats. La durée des études de kinésithérapie est de trois ans après le baccalauréat. Le diplôme est, bien sûr, reconnu mais n’inclut pas une formation de manipulation des vertèbres. De plus les gens consultent sur prescription médicale c’est-à-dire en fonction du diagnostic du médecin et du nombre de séances qu’il juge nécessaires.

Quelle différence entre les chiropracteurs et autres professionnels de la santé ?

La Chiropraxie est une profession de santé naturelle qui n'a pas recours aux médicaments ou opérations chirurgicales. Dans tous les pays où la Chiropraxie est reconnue, les chiropracteurs sont des professionnels de santé de premier contact, c'est à dire qu'ils sont amenés à établir un diagnostic pour ensuite soigner ou éventuellement référer vers un autre spécialiste.

Quelques mythes à corriger ?

« Les chiropraticiens utilisent une « manipulation » violente alors que les ostéopathes sont doux »

Dans ce mythe, l'on se réfère à la manipulation provoquant un « craquement », manipulation qui a parfois mauvaise publicité. De nombreux patients sont souvent étonnés de la douceur de la manipulation chiropratique que nous appelons « ajustement vertébral ». Cela est dû à l'extrême précision et spécificité de cet acte.

De plus, le "craquement" n'est pas systématique, il existe près de 300 techniques différentes en chiropratique, dont seules quelques unes provoquent un « craquement ». Le chiropraticien adapte toujours sa technique en fonction des besoins et de la morphologie du patient. Si vous avez entendu une quelconque rumeur - souvent propagée par des personnes mal informées ou mal intentionnées - n'hésitez pas à en parler à votre chiropraticien.

Enfin si vous avez des appréhensions particulière n'hésitez pas à en faire part et vous n'entendrez pas un bruit .

« Je croyais que seuls les ostéopathes traitaient les enfants »

Et bien non ! De nombreux chiropraticiens prennent régulièrement soin d'enfants.

Pourquoi entend-on moins parler des chiropraticiens que des ostéopathes en france ?

Les études chiropratiques sont des études de longue durée, 6 ans à temps complet, normalisées au niveau internationale. Le manque de reglementation en France a permis l'émergence de nombreuses écoles d'ostéopathie avec des cursus parfois très limités. D'où le nombre d'ostéopathes, tous cursus confondus, estimé à 19,000 tandis que le nombre de chiropraticiens diplômés est seulement de 600 en France

Je n'aime pas me faire « craquer », pouvez-vous quand même m'aider ?

Bien évidemment ! Il existe plus de 300 techniques différentes en chiropratique, dont seul un petit nombre provoque un « craquement ». Une grande majorité des autres types de techniques d'ajustement permettent de normaliser la mécanique et libérer les tensions présentes dans le système nerveux sans provoquer de craquement.

Qu'est-ce que ce « craquement » que l'on entend parfois ?

Au moment d'effectuer un ajustement chiropratique structurel, le chiropraticien met l'articulation sous tension, puis donne une légère impulsion très précise et dosée. Cette impulsion induit une légère séparation des surfaces articulaires - sans mettre en danger leur intégrité. Cette séparation induit un changement de pression à l'intérieur de l'articulation, qui contient le liquide articulaire (liquide synovial). Le changement de pression induit un changement de température qui provoque la formation de petite bulle, qui vont ensuite « collapser » sur elle-même, en provoquant le bruit de craquement.

Le craquement est donc essentiellement identique au bruit effectué par une bouteille de boisson gazeuse que l'on ouvre et qui a été préalablement secouée.

N'est-il pas mauvais de se faire craquer régulièrement ?

Non, pour autant bien sûr qu'il y ait un besoin spécifique de le faire!

Il ne viendrait à l'idée de personne de traiter une articulation qui n'en a pas besoin.

En fait, il est bien plus mauvais de laisser une articulation dysfonctionnelle sans traitement. Des études scientifiques ont montré qu'une dysfonction articulaire non-corrigée (« subluxation vertébrale ») provoquent une dégénérescence des cartilages articulaires dès 4 semaines. A partir de deux mois, certains des processus de dégénérescence sont irréversibles !

De plus, une autre étude, effectuée cette fois sur une articulation saine, a montré que le fait de l'ajuster tous les jours pendant 6 semaines ne portait aucunement atteinte à son intégrité.

Les ajustements chiropratiques font-il mal ?

L'ajustement chiropratique n'est en général pas douloureux. La grande majorité des patients se réjouissent de se faire ajuster car cela leur apporte un bien-être important.

Dans les cas de douleurs aiguës ou sévères, les ajustements peuvent être légèrement inconfortables en raison de l'inflammation. Cependant, le chiropraticien utilise toujours la technique la plus douce et sûre possible.

De plus, il faut rajouter que ces considérations ne s'appliquent qu'aux ajustements chiropratiques dits « structurels », c'est-à-dire ceux qui provoquent un « craquement ». Il existe de nombreux autres ajustements chiropratiques qui sont quant à eux confortables dans tous les cas de figure.

Ressent-on des effets secondaires ?

La majorité des patients ressentent un soulagement immédiat à l’issue du traitement. Toutefois, il peut arriver que certains ressentent des courbatures ou une douleur légère, semblables à celles ressenties après un entraînement sportif. 10 % des patients témoignent de maux de tête post-manipulation. Ces réactions bénignes disparaissent spontanément en 24 à 48 heures.

Combien de temps cela prendra-t-il ?

Pour pouvoir répondre à cette question, il nous faut nous demander « combien de temps cela prendra-t-il pour atteindre quel objectif ? »

Il est bien évident qu'il est difficile de donner une évaluation du temps nécessaire à ce qu'une personne aille mieux. Cela va dépendre de l'état de santé de sa colonne, de la sévérité de son problème, du reste de sa santé en général, et de nombreux autres facteurs liés au style de vie.

De même, il faut distinguer le temps qu'il faut pour que la personne se sente mieux (réduction ou disparition de la douleur), du temps qu'il faut pour réhabiliter la colonne et le système nerveux (c'est-à-dire, de retrouver une fonction optimale de ces tissus).

Est-ce que je peux y aller une seule fois ?

Vous êtes libre de choisir vos soins. Néanmoins, vous pouvez avoir besoin de plus qu'une seule visite : dans un premier temps pour faire disparaître les symptômes, réduire les blocages articulaires et les séquelles et soigner le problème ; et ensuite pour des soins d'entretien et de prévention qui maintiendraient le corps à un niveau optimal.

Prevention Dois-je me faire contrôler régulièrement par un chiropraticien ?

Vous pourriez-également vous demander si vous devez vous faire contrôler par un dentiste ?

Bien évidemment que personne ne vous y oblige; par contre, si vous désirez maintenir une santé buccale optimale, il est important de vous brosser les dents tous les jours et de faire un check-up dentaire périodique.

Il en est de même pour la colonne vertébrale.. L'hygiène neuro-vertébrale est donc très important .

Des soins chiropratiques périodiques minimisent le stress vertébral et neurologique, réduisent la récurrence de vieilles blessures, préviennent les problèmes de santé, améliorent le bien-être, et apportent de nombreux bénéfices supplémentaires .

Le chiropraticien éduque également son patient sur les causes des subluxations vertébrales et propose de modifier le style de vie pour éviter leurs récurrences. Il informe également le patient sur l'importance d'un maintien régulier de la colonne vertébrale et du système nerveux et sur l'importance d'une bonne hygiène neuro-vertébrale.

J'ai une hernie discale, est-ce que je peux consulter un chiropracteur pour cela ?

Il existe différentes catégories de hernies discales. Dans la grande majorité des cas, les ajustements chiropratiques sont efficaces et conseillés. Néanmoins il se peut qu'une hernie discale avancée nécessite une opération chirurgicale. Votre chiropracteur en collaboration avec votre médecin traitant peut vous conseiller sur ce sujet.

Dois-je éviter l'activité physique après une séance de chiropraxie?

Après la séance avant même de remonter en voiture, il est bon de faire une petite marche d'environ 10 minutes, afin de permettre au corps d'intégrer les informations pour son nouvel état de santé. Le soir, il est classique de ressentir une petite fatigue; les toxines sont libérées, il est important de bien boire de l'eau pour s'en débarrasser afin d'éviter les courbatures dès le lendemain. La pratique de l'activité physique est recommandée, dans la limite de la douleur. Il est toujours bon d'éviter de s'avachir dans le canapé-

Allo ? J’ai encore mal après votre consultation ! Est-ce normal ?

Encore mal après une séance de chiropraxie ? C’est probablement que la cicatrisation des tissus lésés n’en est pas encore au point de laisser le mal s’en aller. Il faut donner du temps à votre corps pour qu’il assure sa guérison.

Voici une question qui m’est adressée de temps en temps, la personne est désemparée et j’entends souvent une pointe de déception dans la voix. J’aurais bien envie de répondre systématiquement que non, il n’y a plus de raison d’avoir mal. Est-ce pour autant que le chiropracteur -moi ou un autre ! – n’a pas fait correctement son travail ?

Outre que l’erreur est humaine et que personne ne peut prétendre à y échaper, ce n’est pas pas pour cette raison que la douleur perdure ! En effet, le but d’une séance de chiropraxie est de procéder aux ajustements nécessaires afin que le patient recouvre la santé ou le chemin pour y parvenir. Le travail de guérison est celui du patient, aussi, tous les tissus lésés, par exemple le disque intervertébral dans l’entorse discale, ont besoin de temps pour cicatriser. Tant que les tissus n’ont pas commencé sérieusement ce processus de cicatrisation, l’inflammation est là et le mal garde son emprise. Il faut donc s’accorder du temps et admettre qu’une correction n’éteigne pas instantanément une douleur comme l’interrupteur la lumière…

Efficacité, satisfaction et coûts/bénéfices

De nombreuses études démontrent l'efficacité des soins chiropratiques dans de nombreux problèmes de santé. Une grande majorité de ces études ont été effectuées, non pas par les chiropraticiens eux-mêmes, mais par d'autres professionnels de la santé et par les gouvernements de différents pays.

Pour ce qui est de la prise en charge des problèmes vertébraux en général, l'efficacité des soins chiropratiques est étayée par autant, si ce n'est plus, d'études cliniques que pour les soins médicaux.

Le Dr. Paul Shekelle, médecin et expert en santé publique de la RAND Corporation, a déclaré:

"Il existe plus d'études cliniques contrôlées et randomisées sur les bénéfices des soins chiropratiques qu'il n'en existe pour de nombreuses autres choses que les médecins et les neurochirurgiens font tous les jours".

Un nombre croissant de recherches démontrent que les soins prodigués par les chiropracteurs sont à la fois sûrs et efficaces.

En 2013, cette abondante littérature scientifique a conduit à une reconnaissance accrue de la profession chiropratique par la communauté médicale en France et aux Etats-Unis.

En France, dans le rapport « Thérapies complémentaires : leur place parmi les ressources de soins », l’Académie nationale de médecine reconnait pour la première fois l’intérêt des manipulations vertébrales dans la prise en charge des lombalgies, des cervicalgies, mais également des céphalées d’origine cervicale.

Aux Etats-Unis, le Journal of the American Medical Association recommande aux patients de consulter un chiropracteur en première intention pour le soin des lombalgies.

Une formation reconnue par le monde de la santé

En France, la formation est dispensée par une unique école, l’Institut franco-européen de chiropratique (IFEC). L’IFEC est agréée par le ministère de la santé depuis 2013.

En 2013 toujours, l’Académie nationale de médecine a reconnu la qualité de la formation des chiropracteurs qu’ils présentent comme « identique aux écoles de médecine » dans un rapport sur les thérapies complémentaires.

Chiropracteur, chiropraticien, chiropractor? Chiropraxie, chiropratique, chiropractie, chiropractic? ... que doit-on dire?

L'origine du mot vient du grec "kheir" (main) et "praktikos" (propre à agir, efficace).

En France, la chiropraxie (prononcer kiropraxie) définit la profession et le chiropracteur définit le professionnel.

Outre Atlantique et en Suisse, la chiropratique définit la profession et le chiropraticien définit le professionnel.

Les anglo-saxons parlent de chiropractic exercée par les chiropractors.

RÈGLEMENTATION FRANÇAISE DE LA CHIROPRAXIE

la chiropraxie est reconnue par le ministère de la santé depuis 2002

Installés en France depuis près d’un siècle, les chiropracteurs français ont attendu la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, dite loi Kouchner, avant d’être reconnus et de voir « l’usage du titre de chiropracteur […] réservé aux personnes titulaires d’un diplôme ».

les chiropracteurs deviennent les thérapeutes non médecins autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans avis médical depuis 2011

En 2011, le décret relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie définit ce statut très favorable, dans le paysage français des thérapies manuelles, en vertu de la qualité des preuves scientifiques sur l’efficacité de la chiropraxie comme de la qualité de la formation reçue par l’ensemble des professionnels diplômés en exercice

La chiropratique: art, science et philosophie de la santé La chiropratique est une profession de la santé qui est à la fois un art, une science et une philosophie.

ART

La détection des subluxations vertébrales et la capacité à effectuer un ajustement chiropratique spécifique permettant de les corriger forment les bases fondamentales de l'art de la chiropratique.

Bien qu'en observant un chiropraticien vous pourriez admirer l'aisance avec laquelle il travaille, l'art de la détection et de la correction des subluxations vertébrales n'est pas une mince affaire. La maîtrise de l'art de l'identification des subluxations prend des années d'étude, de pratique et d'observation. De même, l'ajustement chiropratique est une procédure qui demande une grande dextérité qui ne s'acquiert qu'au travers de longues années d'étude et de pratique.

A cela s'ajoute l'art du savoir-être du chiropraticien. Sa capacité d'empathie pour la personne qui souffre et sa capacité à remettre la présence des subluxations dans le contexte plus global de la vie physique, mentale, émotionnelle, sociale et professionnelle de la personne en font un métier portant un fort intérêt et respect pour la personne humaine.

SCIENCE

La chiropratique comprend, et surtout apprécie de manière particulière et subtile, le rôle essentiel que joue le système nerveux humain dans la santé de l'organisme dans son entier.

En tant que chef d'orchestre du corps, le système nerveux coordonne et contrôle toutes les fonctions de l'organisme. Toute interférence ou parasitage qui perturbe le bon fonctionnement du système nerveux va l'empêcher de bien communiquer avec les cellules, les tissus et les organes du corps, compromettant ainsi la santé de tout notre organisme.

Une fois que le bon fonctionnement de notre système nerveux est parasité, la capacité de notre corps à se maintenir en bonne santé est compromise et la personne devient susceptible aux blessures et à la maladie.

En corrigeant toute interférence qui parasite le système nerveux, le chiropraticien permet à ce dernier de reprendre le contrôle de la fonction de chaque cellule, tissu et organe du corps. Quand le système nerveux fonctionne de manière optimale, notre organisme est capable de mobiliser ses propres ressources de guérison contre n'importe quelle maladie et de maintenir un état de santé optimal.

L'ajustement chiropratique est l'élément-clé dans la correction des subluxation vertébrales et d'autres distorsions vertébrales qui provoquent des douleurs et qui parasitent le système nerveux.

L'efficacité et la sûreté de la chiropratique dans le traitement de nombreux problèmes de santé et dans l'amélioration du bien-être et de la qualité de vie ont été établies par de nombreuses études scientifiques.

PHILOSOPHIE

La chiropratique a une philosophie de la santé et de la guérison qui est différente de l'approche médicale classique.

Les chiropraticiens approchent la santé de manière « holistique ». Cela veut dire qu'ils ne traitent pas des problèmes de santé, mais bien des individus qui souffrent de problèmes de santé. En d'autres termes, le chiropraticien évalue chaque patient dans sa globalité et en tant qu'individu unique.

Les chiropraticiens savent que le corps possède sa propre capacité à se guérir et que, dans la plupart des cas, cette capacité innée d'auto-guérison permet à l'organisme de maintenir sa santé ou de se guérir. Le chiropraticien n'ajoute donc rien au corps (comme le ferait un médicament), ni ne retire rien du corps (comme le ferait une chirurgie). Il reconnaît que seul la nature peut guérir et assiste donc l'organisme à mobiliser ses propres ressources de guérison.

Le chiropraticien reconnaît également que le patient n'est pas coupé de son environnement et que sont état de santé actuel est souvent la conséquence de petite erreurs de jugement répétées dans le temps.

Le chiropraticien aide donc son patient à prendre conscience de ces petites erreurs et à les corriger, optimalisant ainsi le style de vie et le bien-être, ce qui potentialise encore plus les capacités de guérison de notre corps et de notre esprit.


Prendre rendez-vous

Chiropraticien, ou chiropracteur, à Villers-Cotterêts (02), Claire Leroux-Gandon vous reçoit sur rendez-vous dans son cabinet de chiropraxie à Villers-Cotterêts du lundi au vendredi de 8h30 à 19h00 et dans son cabinet à Villeneuve-Saint-Germain les jeudis après-midi de 14h00 à 18h30.

Le cabinet de votre chiropracteur Claire Leroux-Gandon est situé 47, rue du Pleu près de la Gare SNCF de Villers-Cotterêts et au 285, avenue de Reims à Villeneuve-Saint-Germain.

Consultations sur Rendez vous :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h00
et le samedi de 14h00 à 19h00
dans le cabinet de Villers-Cotterêts

Les jeudis après-midi de 14h00 à 18h30
dans le cabinet de Villeneuve-Saint-Germain